jeudi 6 octobre 2011

Rencontre avec Georgia Caldera l'auteur du livre "Les larmes Rouges"


Je vous en avais parlé il y a quelques temps; le livre les larmes rouges de Georgia Caldera est dès maintenant en pré-commande. 

Pour ceux qui hésitent encore ou qui sont juste curieux comme moi, voici une petite interview de cette auteur très prometteuse.


- Tout d'abord, à quel moment t'es venue l'envie d'écrire un livre? Depuis toute petite ou est-ce plus récent?


J’écris depuis toute jeune. Au début, ce n’était que de petits récits, pas très aboutis, puis, au fur et à mesure, ça a pris de plus en plus de place dans ma vie, jusqu’à devenir un réel besoin. J’ai connu différentes phases, durant lesquelles j’ai été plus ou moins productive, et, même si j’avais conçu la trame avant, je n’ai pu me mettre sérieusement à la rédaction des Larmes Rouges qu’après avoir terminé mes études.

- Pourrais-tu nous parler un petit peu plus de ton livre? D'où t'es venue ton inspiration?

Mon inspiration me vient généralement de la musique que j’écoute (d’ailleurs, on pourrait presque dire que la Black Symphony, de Within Tempation, et l’album Elodia, de Lacrimosa sont la B.O des Larmes Rouges tant je les ai écouté en imaginant mes personnages et leurs péripéties !). Elle me vient également de mes rêves, et autres rêvasseries, ainsi que de films et de lectures. Mon roman est une histoire fantastique, à la fois sombre et romantique, reprenant le mythe vampirique, ainsi que les codes de la littérature dite gothique, mais à la sauce moderne, pourrait-on dire ! C’est ce genre qui m’a principalement influencé.

- As-tu eu beaucoup de mal pour te faire publier? 

De ce côté-là, le parcours de mon manuscrit a été un peu spécial… J’ai d’abord fait le choix de l’envoyer par mail à de petites maisons d’éditions, et j’ai rapidement obtenu une réponse positive des éditions Cauchemars. J’étais, bien entendu, aux anges ; seulement, quelques mois plus tard, ces derniers fermaient leurs portes, et ma publication n’avait pas eu le temps de voir le jour… Je me suis donc remise en quête d’éditeur, et, fort heureusement, j’ai croisé le chemin des bonnes personnes.

- Les pré-commandes, qu'on attendait tous avec impatience, ont débuté le 1er octobre. Appréhendais-tu un peu ce moment, ou, au contraire, étais-tu impatiente que cela arrive?

Les deux à la fois ^^ En fait, comme ce projet attendait sa concrétisation depuis un petit moment maintenant, c’est très excitant de se dire que ça y est, ça arrive enfin ! Mais, évidemment, je ne peux nier que j’angoisse de savoir quel accueil on va réserver à mon travail. Ceci étant dit, je relativise aussi, c’est mon tout premier roman, et, dans un sens comme dans l’autre, les avis et remarques ne pourront que me permettre d’avancer.

- Comptes-tu créer et vendre des marques-pages et des affiches en rapport avec ton roman?

Quel flaire ! Effectivement, je travaille en ce moment à la réalisation d’une boutique internet sur laquelle on pourra justement acheter des posters, des marque-pages et des calendriers où figurent mes illustrations (le roman et le Artbook Les Larmes Rouges s’y trouveront aussi !). Tout cela sera également disponible sur les salons auxquels je prendrai part.


- En parlant d'illustrations, y en aura-t-il dans ton livre?

Non, pour de simples raisons techniques et financières… Le roman faisant un total de 574 pages, insérer toutes mes illustrations à l’intérieur était difficilement réalisable, et aurait fait considérablement grimper le prix du livre… C’est pour cela que les éditions du Chat Noir sortiront, le 1er Décembre, le Artbook Les Larmes Rouges. On y trouvera toutes les illustrations, par chapitre, accompagnée des extraits de texte correspondants. 

- As-tu d'autres projets en cours ou du moins une petite idée?

Alors, oui, j’ai bien d’autres projets. Mais, en cours à proprement parlé, pas vraiment… Je me consacre entièrement aux Larmes Rouges, qui sera une trilogie de romans ainsi que d’Artbooks, ce qui occupe déjà la plus grande partie de mon temps. J’ai sous le coude la trame de ma prochaine série, cependant j’attends d’avoir terminé la première avant de commencer vraiment. Si certains y arrivent sans souci, je ne crois pas être capable de mener de front deux histoires différentes, celle à laquelle je travaille actuellement m’accapare complètement.

- Si oui, on peut avoir un tout petit indice? 

Sorcellerie… (oui, je sais, c’est mince comme indice, lol)

*******

Je n'ai qu'une chose à rajouter: n'hésitez plus et pré-commandez dès maintenant le livre de Georgia Caldera qui, je suis sûre, va faire un véritable carton. Pour pré-commander c'est par ici. Le livre sort le 1er novembre aux éditions le chat noir. 

Je tiens également à remercier Georgia pour avoir gentiment répondu à mes questions et pour sa gentillesse et sa générosité. Tu as réussi à éveiller ma curiosité; j'attends avec impatience l'ouverture de ta boutique.^^ 

Quelques informations supplémentaires chez Everbook, sur le blog de Georgia et sur sa page facebook

Un extrait est disponible ici.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre message et à bientôt sur le blog :)